mail du 31 janvier 2014, frigo et projo

Mes voeux de bonne année aux membres de l'association , nous venons de passer un mois et demi à deux à buller sur cartahu entre la baie du marin et la cote sous le vent de la Martinique. Le bateau est parfaitement adapté à cette tache mais un peu moins à un alizé à force 6 ....
 
J'ai eu l'occasion de comparer mon frigo engel portable 35 l avec housse isolante et le frigo installé dans la glacière , il n'y a pas photo , l'engel consomme trois fois moins pour une température de 3 degrés ,soit environ 2,5 amps en 12V la moitié du temps
 
Je suis aussi en train d'essayer un projecteur sous marin à led suspendu au tableau arrière (600 W équivalents) pour 1,5 amp en 12V , çà crée vite une animation poissonneuse marrante.
Pour le feu sous marin étanche mais qui doit être immergé en permanence pendant le fonctionnement pour permettre le refroidissement , le principal element négatif, c'est le prix (250 euros je crois mais il y a des modèles encore pus puissants et encore plus chers).
 
Je viens de bricoler un support avec un bout de tube inox et un mousqueton pour pouvoir l'accrocher sous la plateforme arrière , effet sympa la nuit.
Bon vent à l'association.
Amicalement
Didier leprince

mail du 29 decembre 2012, remplacement moteur

> Bonjour ,
>
> çà y est , la preuve est faite qu'on peut faire rentrer un volvo D1-20 F 3  cylindres et 18 CV dans la cale moteur d'un fantasia....
> Je ne sais pas si philippe Harlé aurait beaucoup apprécié.... Mais bon , je n'ai plus 20 ans et çà rassure.
> Avantages : de la puissance mais sans pouvoir dépasser le vitesse limite de la > carène qui reste assez faible (6n , 6,5n) , un alternateur qui débite 110 A , çà c'est bien pour le guindeau et les batteries de service , le bruit et les  vibrations sont très diminués par rapport au vieux yanmar 8 CV mono cylindre  à refroidissement direct et encore, je n'ai pas remis toute l'isolation.
> La bonne motorisation aurait sans doute été le 14 CV Yanmar mais qui n'était pas disponible dans l'urgence car doudou doit arriver le 31 décembre !
> Je vais en profiter pour monter un relais de couplage automatique des batteries moteur et service dès que le moteur tourne.
> Inconvénients : le bati moteur doit être modifié car il est différent de celui du yanmar et aussi toute la partie filtres , etc , est sur tribord qui est le coté moins accessible mais possibilité de découper une trappe technique.
> On verra à l'usage et surtout à la voile car l'hélice tripale 15 x 11 est bien  entendu plus grande que la 12 X 9 du Yanmar , mais elle passe tout juste avec pas trop de vibrations.
> Le bon choix est donc sans doute le Yanmar 14 CV qui nécessiterait moins de travaux.

> Tenez moi au courant de vos projets de vacances martiniquaises , pour l'instant le port de commerce est "comme prévu" bloqué , cette année par les marins pêcheurs. Mais çà devrait s'arranger assez vite
>
> Bon réveillon et meilleurs voeux pour 2013
>
> Didier Leprince

>

mail du  25 septembre 2012, félicitations et plein de photos techniques : merci à lui  !!!

 

Bonjour,

............Il faudrait tout de même que je prenne le courage d'envoyer les photos des modifications bonnes et moins bonnes que j'ai réalisé sur cartahu ( ndlr : c'est fait ! , voir espace technique)

La plupart sont bonnes sauf le safran dont j'ai raté le profil : un peu assymétrique et trop arrondi devant ce qui perturbe le fonctionnement du pilote , par contre les ailettes en bout sont sympa.


Le grand triangle CTP amovible sur les étagères dans la pointe avant pour mettre l'autoradio , les enceintes et l'ordinateur pour passer des films est bien sympa aussi et ne prend pas de place.


Le guindeau 1000 W à axe vertical est sans doute un peu surdimensionné mais fonctionne bien pour l'instant , par contre la courroie unique de poulie d'alternateur n'est pas faite pour prendre les pics de recharge lors du fonctionnement du guindeau et patine et s'use donc assez vite

Avant de partir , j'avais cassé la barre en bois , je vais en faire une en inox , je ne sais si c'est une bonne idée , mais au moins çà ne cassera plus car les trous de boulons et de vis divers (pilote , tête de safran , stick) ne la fragiliseront plus.

Bonne fin de saison à l'association.

Didier LEPRINCE

 

courrier du 20 avril 2012 reçu de CARTAHU : il y a plein d'idées, merci à lui !

 

Dr Didier LEPRINCE
MARTINIQUE


à


Association des Propriétaires de Fantasia
c/tr Jean*Pierre Fousek




Cher trésorier , chers membres du bureau , bonjour


Quelques nouvelles de Cartahu , fantasia DL basé en Martinique gui commence à naviguer un peu.


Dérive enfin à poste même si elle ne remonte pas complètement , nouveau safran bien compensé et à ailettes qui a I'air de ne pas poser de problèmes dans le clapot.


La terrible cathédrale de tubes à I'arrière qui supporte 4 panneaux solaires de ?0 W parait suffisamment rigide dans le mauvais temps , elle est pratique pour se tenir dans le cockpit ou pour remonter à bord par l'arrière et aussi pour fi.xer les moulinets et le barbecue , par contre elle introduit un fardage non négligeable et réduit le couple de redressement ce qui rend le bateâu ümite à force 6 même avec trois ris dans la grand voile et le génois à peine déroulé. Mais quelle belle qualité d'ombre même en navigation, çel endroit pratique pour attacher le taud et surtout quelle profusion d'électricité pour le frigo , I'ordinateur et les instruments avec le régulateur et les 2 batteries de 180 AH.


En ce qui conoertre le frigo , j'avais fait installer un frigo dans l'équipet du bas de Ià pendérie ildfa Catî[ê arrière avec plaque dans la glacière : c'était une erreur car la glacière n'est pirs assez isolée et le frigo consomme environ 4 ampères en permanence.
Soit on vient pour le week end et le temps que le frigo refroidisse , il est temps de repartir , dans ce cas uns glacière avec des glaçons est suffi.sante. Soit on passe 15 jours sur le bateau et là le frigo consomme trop même avec 4 panneaux solaires sous les tropiques. Je vais donc revenir à mon bon vieil Engel 35 I dans sa housse isotherme qui consomme beaucoup moins.


J'ai installé un guindeau électrique 1000 W [,ofrans à barbotin à axe vertical sur une planche boulonnée dans la partie arrière de la baille à mouillage avec 50 m de chafue (car on mouille beaucoup aux antilles). Ca marche très bien sauf qu'il faut quand même étaler la chaîne à la main à la remontée et aussi çà consomme beaucoup (sur batteries mofeur bien sur) , ce qui fait que la courroie d'alternateur du vénérable Yanmar 1GM a tendance à patiner , je pense qu'il faudrait une poulie double gorge.


Du coup , j'ai fait un moule femelle sur I'ancien couvercle de baille à mouillage et j'ai refait un capot de baille que je vais découper puis stratifier à la forme du guindeau et du passage de chaîne , avis aux propriétaires de fantasia dans le coin , le moule femelle est disponible !


J'ai installé un petit bout dehors amovible avec solls barbe qui se coince dans le dayier G de la femrre d'étrave renforcée et je viens de commânder un genaaker pour le petit temps et un spi symétrique. L'étai largable attend toujours un tourmentin digne de ce nom.


J'ai supprimé les 2 ris automatiques du cockpit que je n'aimais pas trop pour passer à 3 ris classiques sur crochets d'amure et sortie à I'avant de la bôme sur coinceurs repris sur winch de pied de mat , plus quelques taquets supplémentaires sur la bôme pour revenir aux ris classiques au cas ou çà ne marcherait pas ....


La navigation avec le sondeur traceur furuno et le traceur de carte gps garmin est un vrai bonheur en particulier pour les passes difficiles qui deviement aussi faciles à prendre de nuit que de jour en eau plate , j'ai monté ces instruments sur une plaquette à charnière fixée à droite de la descente , ce qui fait qu'ils condamnent le
haut du V/C dont j'ai supprimé la porte et que j'ai remplacé par un seau sur la plate forme arrière ...


Le pilote TP 22 fonctionne bien d'autant plus que le safran est très compensé , ie I'ai monté sur un bloc de bois (amovible) fixé sur le capot arrière car la précédente fixation avec la prise de courant sur I'hiloire gênait I'ouverture du capot arrière.
La plate forme arrière installée par le précédent propriétaire avec une échelle de bain latérale et deux abattants de part et d'autre du saftan qui viennent le coincer dans I'axe au mouillage en bouchant le trou de débattement du safran me donne toute satisfaction , il faudra que je fasse des photos car c'est vraiment une réussite.


L'eau douce sous pression à I'intérieur avec la bâche de 50 I est sans doute une erreur car on a beaucoup de mal à en limiter la consommation , par contre la douchette extérieure sous pression est bien pratique : une asnrce pour limiter la consommation = boucher complètement I'intérieur du pommeau de douche avec de l'époxy et repercer très fin seulement 1 à 4 trous , inconvénient : le jet est un peu dru et il faudrait un limiteur de pression , mais quelle économie d'eau.


La nouvelle table de carré amputée de 2O cm à I'avant rend la couchette avant beaucoup plus spacieuse avec la petite planchette ajoutée entre les banquettes.


Problèmes non encore résolus :


- une gite sur tribord due aux batteries mais qui devrait être compensée par le poids de I'annexe etlou de la
survie dans la cabine arrière.
- une vraisemblable asymétrie du safran et/ou un mauvais montage de la dérive qui rendent le bateau ardent
sur un bord et mou sur l'autre (dans les limites du tolérable)
- la qualité des antifoulings modernes (5 cm d'algue apÈs 6 mois sur de I'international érodable) , mais
heureusement çà ne tient pas trop et je viens de caréner en 1FI30 les deux cotés hier avec un masque et des palmes.
- l'évacuation du peu d'eau qui rentre régulièrement jusque dans le fond du coffre de cockpit.
- une fuite sur un hublot
- la question de I'annexe rigide qui freine trop guand on la remorque , je pense que je vais en fabriquer une
en CTP très plate sur I'arrière pour bien planer quand on la remorque et gui va se goi4ççr à I'envers sur le pont
entre les bas haubans avant et la baille à mouillage.
- la sous motorisation et la mauvaise ventilation de la cale moteur (et le bruit du yanmar) mais on s'en sert
âssez peu car le bateau marche bien à la voile.
- l'épaisseur des matelas , 15 cm de mousse çà serait mieux , mais il faut ajuster la mousse et refaire tûutes
les housses
- I'absence de four
- I'absence de lazyjacks avec leurs avantages et leurs inconvénients (gà coince souvent quand on hisse et çà
gêne pour fixer le taud sauf à déLrorder complètement la bôme).
- le coté un peu volage du bateau même âvant I'installation des panneâux solaires : il faut réduire très vite
dès que Ie vent force , ce qui n'était pas le cas de mes bateaux précédents.


Mais en gros , je suis un propriétaire heureux ,
ce bateau est un véritable vélo et à deux en croisière ou à quatre pour lajournée
il est très agréable et marche très raisonnablement à la voile.


Bon courage et longue vie à I'association !

Didier LEPRINCE


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir